Le mycotourisme gagne en popularité au Kamouraska. De plus en plus de gens s'y rendent pour découvrir et faire la cueillette des champignons. À la pourvoirie des Trois Lacs, à Saint-Bruno-de-Kamouraska, Isabelle Simard transmet sa passion en offrant des visites guidées.

« Le mycotourisme, c'est de partir avec les gens, en forêt, de découvrir les champignons, de les identifier, de les déguster », explique la mycologue.

L'activité exige peu de matériel : des sacs, un pinceau, un couteau et un sifflet.

Durant plus d'une heure, les participants vont pouvoir toucher, sentir et bien sûr cueillir les champignons.

« L'année passée, dans le dépliant de Kamouraska, j'ai vu qu'il y avait la pourvoirie des trois lacs et qu'il y avait des sorties aux champignons, et ça faisait longtemps que je voulais commencer à m'initier à ça, je suis venue, j'ai beaucoup aimé ça », témoigne Denise Bernard.

Chaque visite en forêt est différente, explique Isabelle Simard.

« J'ai tout le temps des surprises. Comme aujourd'hui, cela a été la chanterelle claviforme. Jamais je n'avais vu sur mes sites cette chanterelle-là », s'émerveille la mycologue.

Isabelle Simard aborde ces excursions avec passion. Pour elle, il est important que les gens puissent se dire : « Regarde j'ai ramassé mes propres champignons moi-même dans la forêt puis je vais les manger ce soir! »

Après la cueillette, place à la dégustation. Les participants retournent au chalet pour découvrir quels champignons ils ont cueillis et surtout, quel goût ils ont.

D'après les informations recueillies par Élise Thivierge

Plus d'articles

Commentaires