Retour

Québec investira jusqu'à 2,1 millions dans Les Métaux Canadiens

Le gouvernement du Québec investira jusqu'à 2 millions de dollars dans le projet d'usine de transformation du silicium de la compagnie Les Métaux Canadiens à Baie-Comeau.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Ressources Québec fournira près de 30 % des fonds nécessaires à la réalisation d'une étude de faisabilité et d'une étude sur les répercussions environnementales liées au projet.

Ces démarches coûteront environ 8 millions de dollars à l'entreprise. Le projet d'usine de silicium est évalué à 300 millions de dollars et pourrait créer 200 emplois à Baie-Comeau.

Le président et chef de la direction des Métaux Canadiens, Hubert Vallée, espère pouvoir lancer la construction de l'usine en 2019.

Pour ce faire, l'entreprise doit d'abord trouver d'autres partenaires financiers. « C'est sûr qu'une nouvelle comme ça, c'est de bon augure pour être capable de lever les sommes nécessaires », dit M. Vallée.

Investir dans les mines

« Le secteur minier est un important moteur de croissance économique pour le Québec », affirme la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, dans un communiqué.

L'appui de Ressources Québec, par le biais du fonds Capital Mines Hydrocarbures, pourrait conduire à d'autres investissements publics, selon la compagnie.

« C'est sûr que d'être sur le territoire du Plan Nord, à Baie-Comeau, ça aide à obtenir des sommes. Et ça va nous permettre d'obtenir certaines autres aides financères, peut-être avec la Stratégie maritime », souligne Hubert Vallée.

Plus concret

Chez Innovation et développement Manicouagan, on croit que cet investissement du gouvernement du Québec renforce la crédibilité de la compagnie.

L'entreprise Les Métaux Canadiens souhaite extraire près de 85 000 tonnes métriques de minerai par année dans sa carrière de Saint-Vianney dans la Matapédia.

Plus d'articles

Commentaires