Retour

Québec investit 26 M$ dans la mine du Lac Bloom

Le gouvernement du Québec compte investir 26 millions de dollars dans la mine du Lac Bloom, près de Fermont, achetée récemment par la compagnie Champion Iron Limited, au coût de 10,5 millions.

Un montant de 20 millions, tiré du fonds Capital Mines Hydrocarbures, devrait être investi par l'État pour soutenir la reprise des actifs de la mine, fermée il y a un peu plus d'un an par Cliffs Natural Resources.

De plus, Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec, prévoit octroyer un prêt de six millions de dollars à Mine de fer Québec, une filiale de Champion Iron Limited, pour appuyer la relance de la mine.

Pour le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, le fonds Capital Mines Hydrocarbures permettra au gouvernement d'appuyer plusieurs entreprises et projets dans les secteurs des mines et des hydrocarbures.

De son côté, la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, se dit convaincue que l'acquisition des actifs de la mine du lac Bloom permettra à Champion d'accroître sa compétitivité dans le secteur du minerai de fer lorsque les conditions du marché seront de nouveau favorables.

Des réactions positives

Luc Dion, de Développement économique Sept-Îles, se réjouit de l'implication du gouvernement et est bien conscient que la relance de la mine ne se fera pas à court terme. Selon lui, il faudrait que les coûts de production atteignent 60 $ ou 70 $ la tonne pour reprendre le marché. Actuellement, les coûts se situent à environ 40 $ la tonne.

Les parties ont jusqu'au 29 mars 2016 pour répondre aux conditions de la transaction. Champion doit compléter son financement global et, ensuite, Québec et Ressources Québec confirmeront leur participation.

Plus d'articles