Retour

Québec refuse d'entendre la motion de Québec solidaire pour le maintien de la prime de 8 %

Québec solidaire (QS) dépose une motion à l'Assemblée nationale pour le maintien de la prime de rétention de 8 % des employés du secteur public de Port-Cartier et de Sept-Îles. La députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard, appuie la démarche des solidaires. Le gouvernement refuse toutefois d'entendre cette motion.

Françoise David, députée solidaire de Gouin, a présenté la motion en compagnie de Lorraine Richard et des représentants du Syndicat des techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord.

Québec solidaire rappelle que la rétention de personnel qualifié au sein de la fonction publique est un problème dans certaines régions comme la Côte-Nord. Françoise David demande au président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux, de renoncer à son intention d'abolir la prime de 8 %.

La députée péquiste de Duplessis lance aussi un appel au président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux, pour le maintien de cette prime. Lorraine Richard soutient que si la prime est supprimée, « c'est 5% de moins comme salaire de ce qu'ils [les employés du secteur public de Port-Cartier et de Sept-Îles] font aujourd'hui ».

Depuis dimanche, des membres du Syndicat des techniciens de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord manifestent devant l'Assemblée nationale . Les syndiqués ont rencontré le président du Conseil du Trésor lundi, mais Martin Coiteux a refusé de s'engager à maintenir la prime de rétention de 8 %. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine