Retour

Québec soutient un nouveau service de transport maritime à Matane

Le ministre responsable de la Stratégie maritime et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour, a annoncé ce matin un investissement de 1 million de dollars dans l'entreprise Les Barges de Matane.

Un texte de Joane Bérubé

L'argent servira à mettre en place un nouveau service de transport maritime dans le golfe Saint-Laurent et le Nord-du-Québec. Au total, 5,5 millions de dollars seront investis par Les Barges de Matane pour l'achat de quatre barges et d'un remorqueur.

L'entrepreneur, Paul Gauthier, possède déjà une entreprise, Construction CEG, spécialisée dans la construction de bâtiments modulaires préfabriqués destinés aux régions éloignées. CEG est depuis longtemps un usager des services de remorquage et de transport maritime par barge. Les Barges de Matane sont d'ailleurs nées au sein de CEG.

Comme l'entreprise avait de plus en plus de besoins de transport et que cela coûtait de plus en plus cher, CEG a acheté une première barge. « On a eu plein de demandes et on n'a pas fait de publicité. On s'est dit qu'il y avait un besoin pour ça », raconte Paul Gauthier.

Fort de son expérience, l'homme d'affaires a décidé d'adapter son nouveau service aux besoins des entrepreneurs.

Un service sur mesure

En plus d'offrir le service de transport, Les Barges de Matane répondront aux besoins du client en termes de déchargement et de transport sur les lieux du chantier. « On met des grues à bord, explique M. Gauthier, on fait le positionnement en place, on décharge le matériel nous- même et on va le porter à pied d'œuvre. Ce qu'on voyait ce sont des barges qui transportaient d'un port à l'autre et ils n'allaient pas sur les lieux des travaux. »

Cette offre permet de diminuer les coûts de transport et de chargement ce qui, croit M. Gauthier, donnera un avantage concurrentiel à son entreprise. « C'est aussi bon pour l'environnement, ajoute-t-il, dans la barge qui vient de partir pour les Îles-de-la-Madeleine, il y avait 100 voyages de camion. »

Lors de l'annonce, le ministre D'Amour a souligné le côté novateur du projet de l'entrepreneur de Matane, Paul Gauthier.

Le ministre D'Amour croit d'ailleurs que ce type de projets, qui répond exactement, dit-il, aux objectifs de sa Stratégie, est appelé à se développer : « C'est de faire en sorte d'offrir une alternative plus économique et plus verte. »

Jean D'Amour précise qu'il existe actuellement deux fonds, un de 200 millions et un autre de 300 millions pour financer des projets du genre. Il ajoute qu'un nouveau fonds devrait aussi être annoncé sous peu pour soutenir les projets concernant la logistique.

Présent lors de l'annonce, le maire de Matane, Jérôme Landry, voit d'un bon œil ce type de service puisque cela permet au port de Matane de se démarquer. « On franchit, commente M. Landry, une nouvelle étape, on était dans la stratégie, dans les concepts, là, c'est très concret, on sait comment Matane peut se positionner. »

Selon le propriétaire des Barges de Matane, le projet pourrait créer une vingtaine d'emplois au total durant la saison estivale.

.

Plus d'articles

Commentaires