Retour

Quelles solutions pour le transport aérien régional?

Le transport aérien régional et ses coûts faramineux sont au cœur du colloque annuel du Conseil des aéroports du Québec, qui se tient à Rimouski jusqu'à jeudi soir. Ces questions sont déjà abordées en vue du Sommet sur le transport aérien régional qui aura lieu en février.

D’après les informations de Paul Huot

Les représentants de 45 aéroports du Québec participent au colloque.

Les participants préparent entre autres le Sommet sur le transport régional, lors duquel ils tenteront de trouver des solutions au prix très élevés des billets d'avion en région et au financement des travaux d'entretien des aéroports.

Depuis 25 ans, le gouvernement fédéral s'est départi des aéroports qui sont, depuis, la propriété de municipalités ou de MRC qui n'ont pas les 400 millions de dollars nécessaires à leur réfection.

Selon le président du Conseil des aéroports du Québec, Romain Girard, Québec devra mettre en place un programme financier pour soutenir les aéroports régionaux.

« La demande ultime sera un programme d'aide dynamique du gouvernement du Québec pour que les équipements municipaux, régionaux ou privés puissent être soutenus pour mettre à jour l'état de leurs infrastructures », affirme M. Girard.

De son côté, le coprésident du Sommet sur le transport aérien régional qui aura lieu en février, le député libéral Guy Bourgeois, souligne que son gouvernement est très sensible aux problèmes que connaissent les gestionnaires d'aéroports régionaux.

M. Bourgeois estime que des solutions seront mises en œuvre pour permettre de mieux entretenir les aéroports régionaux dont Ottawa s'est départi.

« C'est une somme non négligeable, mais, encore là, ça nous démontre qu'il y a un exercice sérieux qui a été fait. Ce qu’il faut faire maintenant, c'est de valider si l'ensemble de ces besoins-là sont nécessaires », précise-t-il.

Selon la Fédération québécoise des municipalités (FQM), les infrastructures sont sous-financées et le prix des vols régionaux au Québec est 55 % plus élevé qu'ailleurs au pays.

Plus d'articles

Commentaires