Retour

Rail gaspésien : Québec veut s'assurer de la rentabilité

Québec s'assurera de la rentabilité des activités avant d'investir dans le tronçon ferroviaire Caplan-Port-Daniel-Gascons.

De passage à Gaspé, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a indiqué que son gouvernement rendra le rail plus sécuritaire lorsque l'usine de Ciment McInnis en construction à Port-Daniel-Gascons en aura besoin.

Le ministre Leitao a commenté le dossier du rail gaspésien en marge de son allocution jeudi midi devant les membres de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé.

Le gouvernement Couillard a racheté l'an dernier l'ensemble du rail gaspésien pour éviter la faillite de la Société du chemin de fer de la Gaspésie et le démantèlement du chemin de fer. Québec s'est engagé à investir pour stabiliser le tronçon entre Matapédia et Caplan, où il y a de l'activité industrielle.

Toutefois, pour le moment, le gouvernement n'a aucune assurance qu'il serait rentable de réhabiliter le rail pour les trains de marchandises et de passagers jusqu'à Port-Daniel-Gascons. « Ça va dépendre d'une entente avec Ciment McInnis », a indiqué Carlos Leitao.

Le ministre des Finances a aussi profité de son passage sur la pointe de la péninsule pour visiter des entreprises de Gaspé et de Percé. Il poursuivra sa visite de la région demain, avec une conférence devant les membres de la Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine