Retour

Rassemblement en soutien aux femmes autochtones à Rimouski

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé vendredi dernier qu'il ne porterait aucune accusation contre les policiers de la Sûreté du Québec ciblés par des allégations d'agressions sexuelles sur des femmes autochtones.

Les demandes pour la tenue d'une commission d'enquête judiciaire indépendante sur les relations entre les Premières Nations et les forces policières se sont multipliées depuis.

Le rassemblement, organisé en collaboration avec la Table des groupes de femmes du Bas-Saint-Laurent, aura lieu mercredi, à 12 h 30, derrière la maison du CALACS.

Un moment de silence sera observé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?