Retour

Réactions favorables au budget Leitao dans le Bas-Saint-Laurent

Élus municipaux, gens d'affaires et industriels du Bas-Saint-Laurent accueillent favorablement le budget déposé par le ministre des Finances, Carlos Leitao, jeudi à Québec.

Un texte de Guillaume BouillonTwitterCourriel

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, estime que le nouveau programme RénoVert, qui permettra aux propriétaires de bénéficier de crédits d'impôt pour la rénovation de leurs maisons, contribuera à maintenir des emplois, mais aussi à renflouer les coffres des municipalités.

« Ça fait rouler l'économie dans le milieu, que ce soit les plombiers ou les menuisiers. Donc, il y a un impact au niveau de l'emploi. Et il y a aussi un impact sur l'évaluation des maisons, alors ça rapporte plus d'argent aux municipalités », note le maire Rioux.

Étalement des revenus forestiers

Le Syndicat des producteurs de bois privés du Bas-Saint-Laurent se réjouit d'une nouvelle mesure fiscale annoncée dans le budget Leitao.

Les producteurs de bois pourront dorénavant étaler leurs revenus sur plusieurs années. Cette disposition fiscale était réclamée depuis longtemps par les producteurs de bois privés du Bas-Saint-Laurent.

Selon le président de l'organisme, Roger Vaillancourt, cette mesure aidera ceux qui sont déjà aux prises avec la tordeuse des bourgeons de l'épinette.

« Compte tenu de ce qui se passe actuellement en forêt, ça va aider encore plus. Parce que nos producteurs sont obligés de produire leur bois, donc ça leur donne un revenu supérieur en pouvant l'étaler sur un nombre d'années x », explique M. Vaillancourt.

Du soutien pour l'économie régionale

La directrice générale de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Karine Malenfant, croit que le budget du gouvernement provincial est satisfaisant, étant donné l'état des finances publiques.

Mme Malenfant affirme que plusieurs mesures vont soutenir l'économie de la région de Rivière-du-Loup, notamment les investissements de 230 millions de dollars sur cinq ans dans l'industrie forestière ainsi que le nouveau programme d'appui au positionnement des alcools québécois.

Selon Karine Malenfant, ce programme d'appui va entre autres aider les microbrasseries et les distilleries. Elle ajoute que le transfert des entreprises familiales devrait dorénavant se faire plus facilement grâce à de nouvelles mesures proposées par le gouvernement.

« On le sait que quand un propriétaire d'entreprise transfère à sa famille, au niveau de la fiscalité, c'est très désavantageux. Là, de nouvelles mesures sont mises en place, c'est une avancée et on est content de voir ça », mentionne Mme Malenfant.

Tourisme et alimentation

Le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, se réjouit pour sa part des investissements de 35 millions de dollars sur quatre ans pour soutenir le tourisme hivernal. M. Soucy pense aussi que sa MRC pourra bénéficier des 5 millions de dollars annoncés pour appuyer la recherche en transformation alimentaire.

« C'est un créneau important pour le Kamouraska. Avec la présence de l'Institut de technologie agroalimentaire et tous les centres d'expertise qui se sont développés autour d'elle, soit des organisations vouées à la recherche et au développement de produits », souligne Yvon Soucy.

D'après les informations de Julie Tremblay et Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine