Ils sont indispensables à plusieurs organisations de charité, aux clubs sportifs et à certains organismes culturels. Les bénévoles, dont c'est ce lundi la journée internationale, sont maintenant aussi recrutés sur le web.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Chez Moisson Rimouski-Neigette, qui fournit des paniers de nourriture à 500 familles par mois, il serait difficile de continuer sans l'aide des bénévoles. Depuis l'ouverture de l'organisme en 1988, la demande pour des paniers de nourriture a doublé. Selon son directeur général, Louis Vézina, il serait difficile de répondre à cette demande sans l'aide des bénévoles.

On a une quinzaine de personnes qui viennent à toutes les semaines nous aider.

Louis Vézina, directeur général de Moisson Rimouski-Neigette

Selon Louis Vézina, le recrutement de bénévoles représente un défi constant pour l'organisme. Cependant, l'arrivée des baby-boomers à la retraite et l'implantation de programmes de bénévolat dans certaines écoles secondaires aident au recrutement.

Recruter sur le web

Sur la Côte-Nord, un site web a été mis en place pour recruter des bénévoles. Selon la directrice générale du Centre d'action bénévole de Port-Cartier, Laurencia Bond, il est important de s'intéresser aux médias sociaux pour attirer aussi une clientèle plus jeune.

Les jeunes sont plus web, t'en attrapes d'autres par d'autres moyens, tous les moyens sont bons pour recruter les gens.

Laurencia Bond, directrice générale du Centre d'action bénévole de Port-Cartier

Au Québec, les heures de bénévolat représente l'équivalent de sept milliards de dollars d'heures travaillées.

Plus d'articles

Commentaires