Retour

Réduction de l'estomac : Une opération qui change une vie

Au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, le nombre de chirurgies bariatriques est en augmentation. L'an dernier, 345 patients ont subi une réduction de l'estomac pour régler un problème de surpoids.

Un texte de Richard Lavoie avec les informations de Patrick Bergeron

David Labrie compte bien célébrer sa trentaine en santé. À 28 ans, le jeune homme transporte un corps de 400 livres.

Malgré quelques problèmes de santé au cours des derniers mois, David a tout de même réussi à perdre 30 livres en marchant et en faisant différentes activités avec ses amis.

« Mon métabolisme est spécial. Je vais m'entraîner et au début je vais perdre du poids, mais un mois après je commence à prendre du muscle donc ça ne paraît pas sur la balance », explique-t-il.

Il croit donc que la chirurgie bariatrique représente sa meilleure chance pour améliorer de façon significative sa qualité de vie

D'une semaine à l'autre, il doit recevoir un appel pour subir une chirurgie bariatrique.

David souhaite perdre près de 200 livres. Appuyé par ses amis et sa famille, il rêve déjà aux différentes choses qu'il pourra faire lorsqu'il sera plus en forme.

Une opération qui peut changer des vies

Line Therrien elle, constate chaque jour la différence qu’une opération semblable peut représenter dans une vie.

Il y a 7 ans, la jeune femme pesait 340 livres. La chirurgie bariatrique lui a permis de réduire son poids de moitié.

« Avant j'existais à 340 livres avec les difficultés et les problèmes de santé qui viennent avec ça, mais aujourd'hui je vis. Il y a une marge entre les deux. Exister, on peut tous le faire, mais c'est quand même le fun de dire que je profite de la vie », témoigne Line Therrien, en montrant une photographie prise avant la chirurgie.

De plus en plus de cas

Au Québec, 16 centres hospitaliers offrent cette opération, dont les hôpitaux de Rivière-du-Loup, de Rimouski et de Chandler.

Uniquement entre le 1er avril et le 19 août, 149 patients sont passés par les salles d'opération des hôpitaux de l'Est-du-Québec.

Mais, 175 personnes étaient en attente pour cette opération au mois d'août dans ces trois hôpitaux.

Plus d'articles