Retour

Réfection de l'aéroport et travailleurs qualifiés parmi les demandes de la Haute-Gaspésie à Ottawa

À quelques jours de la rentrée parlementaire à Ottawa, la ministre du Revenu national et député pour Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, s'est arrêtée en Haute-Gaspésie, où les gens d'affaires et les élus lui ont fait part de leurs besoins et priorités.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, veut que la ministre aide à trouver une solution au financement du musée scientifique Exploramer et du Centre d'avalanche. Il désire aussi une présence plus fréquente des fonctionnaires de Développement économique Canada dans la région.

Il y a aussi des dossiers d'infrastructures, comme la réfection du quai de Mont-Louis, qui le préoccupe. Toutefois, celui qui fait l'unanimité, selon lui, est la mise à niveau de l'aéroport de Sainte-Anne-des-Monts.

« On a peu de moyens de transport sur le territoire, dit-il, et c'est une préoccupation au niveau touristique en raison de la proximité de l'île d'Anticosti, du parc de la Gaspésie et de la réserve faunique des Chic-Chocs. »

Main-d'oeuvre

Le maire de Marsoui, Dario Jean, souligne de son côté la rareté des travailleurs qualifiés.

« On a plusieurs employeurs qui ont besoin de main d'œuvre. On a fait des appels au niveau national, mais ça ne répond pas », dénonce-t-il.

Il propose une solution à la ministre. « On pensait que si on pouvait faciliter l'immigration en région », ça pourrait régler une partie du problème, croit-il. 

Laurent Normand, de l'usine de transformation de poisson Cusimer de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, est du même avis.

Il croit également que les programmes d'intégration de la main-d'œuvre, qui ont été mis en place sur la Côte-Nord, pourraient être offerts ici.

« Ils ont de la main-d'œuvre qui vient de l'extérieur puis ça s'est très bien intégré et ils sont très bien disciplinés pour les avoir vu travailler », mentionne-t-il. 

La ministre Diane Lebouthillier se dit consciente que les attentes et besoins sont très nombreux. Elle demande aux intervenants de s'entendre sur des projets communs qu'elle pourra présenter à ses collègues ministres.

Visite dans la région

En plus d'une rencontre avec les membres de la Chambre de commerce, Mme Lebouthillier en a profité pour remettre un pris d'excellence au gardien du port de Sainte-Anne-des-Monts, Sylvain Gaumond.

Elle a aussi fait une présentation de la réforme électorale ouverte au public, mais la population a été peu nombreuse à répondre à l'invitation. Il n'y avait que quatre personnes, dont deux journalistes et le préfet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine