Retour

Réfection du Stade du Centenaire : la Mitis envoie un message clair

La communauté de Mont-Joli et de la Mitis se mobilise pour convaincre le gouvernement du Québec de prioriser le projet de réfection du Stade du Centenaire.

D'après le reportage de Denis Leduc.

Des élus et des représentants d'organismes du milieu des sports et des loisirs ont profité d'une compétition de hockey dimanche pour rappeler au gouvernement combien ce projet de 8 millions de dollars est important pour le milieu.

« On se demande ce que l'on peut faire de plus pour convaincre le gouvernement de dire " oui ". Vous avez vu la pile de documents qu'on a présentés depuis 12 ans. Comme disait ma grand-mère, on est dûs. On ne peut passer outre à un oui au début de 2017 », déclare la mairesse de Mont-Joli, Danielle Doyer.

À l'initiative du député Pascal Bérubé, tout ce qui bouge à Mont-Joli et dans la Mitis était là : les associations de hockey mineur et de patinage artistique, mais aussi la mairesse, le préfet et la commission scolaire.

Le dossier d'infrastructure prioritaire pour Mont-Joli, c'est le Stade du Centenaire. On est rendu là. C'est à notre tour. Et quand on regarde l'état de l'immeuble, ce n'est pas prématuré de demander une réponse pour 2017.

Pascal Bérubé, député

Le message est unanime et il porte écho dans les gradins :

C'est évident que c'est un projet qui doit se réaliser. Ça fait des années que c'est construit. Ça n’a jamais été rénové. Les chambres sont à refaire. Il y a beaucoup de choses à refaire.

Un citoyen

Ça prend plus de places assises, changer l'éclairage, un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite.

Une citoyenne

Les responsables du hockey mineur, eux, disent que les baies vitrées ne sont pas sécuritaires.

C'est une question de hauteur. Elles ne sont pas assez hautes. Lors d'un plaquage, un joueur peut être touché au cou ou à la tête. Il y a un risque de blessures.

Chantale Thibault, présidente de l’Association du hockey mineur de Mont-Joli

Le député Pascal Bérubé soulignait combien il est symbolique de voir une telle mobilisation, un dimanche après-midi. Il promet de porter le message dès mardi à l'assemblée nationale.

D'après les informations de Denis Leduc.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine