Retour

Réflexion sur l'avenir économique de la Haute-Côte-Nord 

Une soixantaine d'entrepreneurs, d'élus et de représentants d'organismes économiques de la Haute-Côte-Nord ont participé vendredi à un forum aux Escoumins afin d'élaborer une vision commune du développement socioéconomique de la région.

L'objectif premier de cet exercice de concertation était d'assurer l'avenir économique de la Haute-Côte-Nord.

Les discussions ont porté sur les actions à entreprendre dans des pôles de développement économique, soit la foresterie, le secteur bioalimentaire, les services offerts aux citoyens et aux entreprises, et le tourisme.

La mairesse de Forestville et préfète de la MRC, Micheline Anctil, estime que la Haute-Côte-Nord doit profiter davantage de sa proximité de Charlevoix et du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour développer de nouveaux créneaux, notamment en tourisme hivernal ou dans le secteur bioalimentaire.

Micheline Anctil ajoute que la Haute-Côte-Nord peut développer davantage de projets de transformation des ressources naturelles sur son territoire. « Nous sommes un territoire riche de ressources et [nous avons] la capacité de les exploiter, plutôt que de faire de l'extraction et [de les] envoyer ailleurs », précise-t-elle.

Plus d'articles