Retour

Réfugiés syriens à Rivière-Ouelle? Prudence, dit Jean D'Amour

Verra-t-on des réfugiés syriens s'établir à Rivière-Ouelle, dans le Bas-Saint-Laurent? Le maire de la municipalité le souhaite, mais le ministre responsable de la région, Jean D'Amour, se fait plus prudent.

La semaine dernière, le maire de Rivière-Ouelle, Louis-Georges Simard, a déclaré que sa municipalité était prête à accueillir des réfugiés syriens. Il proposait de les loger dans le bâtiment de la résidence Hélène-Lavoie, qui est présentement vide. La résidence pour personnes âgées a fermé ses portes en avril dernier.

Le ministre Jean D'Amour rappelle toutefois qu'il faut éviter de s'emballer, et qu'accueillir des réfugiés n'est pas une décision à prendre à la légère. Cette décision nécessitera davantage de discussions, selon lui.

La volonté de Rivière-Ouelle d'accueillir des réfugiés syriens sera d'ailleurs au menu d'une rencontre entre le maire Louis-Georges Simard, le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, et le député fédéral de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux. Cette rencontre doit avoir lieu mardi après-midi.

Le village de Rivière-Ouelle compte 1000 résidents.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine