Retour

Remaniement à Québec : des réactions partagées sur la Côte-Nord

Les réactions sont partagées, sur la Côte-Nord, à la suite du remaniement ministériel consécutif à la démission du ministre des Transports, Jacques Daoust.

Luc Blanchette devient ministre des Forêts en remplacement de Laurent Lessard, tandis que celui-ci hérite du dossier des Transports.

À Sacré-Coeur, le président de Boisaco souhaite que le nouveau ministre des Forêts poursuive l'entente signée l'an dernier par Laurent Lessard pour éviter la fermeture d'entreprises forestières de la Côte-Nord.

Steeve St-Gelais estime que les producteurs de la région ont toujours besoin d'attention. Alors que les marchés sont éloignés et que la fibre subit les ravages continuels de la tordeuse de bourgeon d'épinette, il faut reconnaître à sa juste valeur la matière ligneuse de la Côte-Nord.

Les Mines confiées à Pierre Arcand

Par ailleurs, le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand cumulera désormais les Mines en plus des portefeuilles de l'Énergie, des Ressources naturelles et du Plan Nord.

À Havre-Saint-Pierre, cette annonce suscite la méfiance du préfet de la MRC de la Minganie. Luc Noël rappelle que le ministre responsable de la Côte-Nord pilote le projet de loi 106, que 400 municipalités au Québec contestent.

Selon lui, la nouvelle loi autoriserait les compagnies pétrolières à réaliser des expropriations pour effectuer de la fracturation hydraulique.

Les municipalités contribuent pourtant à l'élaboration des schémas d'aménagement gérés par les municipalités régionales de comté (MRC).

Selon lui, le gouvernement Couillard envoie un mauvais signal aux municipalités, en leur enlevant le pouvoir d'établir leurs priorités.

Un texte de Louis Garneau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine