Retour

Rencontre productive entre Pierre Paradis et les acériculteurs

Le ministre de l'Agriculture Pierre Paradis n'entend pas appliquer les conclusions du rapport Gagné tant que la Régie des marchés agricoles n'aura pas statué sur les demandes d'ajouts d'entailles formulés par la Fédération des producteurs acéricoles. 

Un texte de Patrick Bergeron

C'est du moins le message compris par la direction de la fédération à la sortie d'une rencontre avec le ministre Paradis ce matin à Québec.

Selon le directeur général de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec Simon Trépanier, le ministre comprend que la décision de la régie pourrait changer la donne dans le domaine acéricole. « Cette décision pourrait venir changer le rapport de force du Québec envers ses voisins. Et ça le ministre le comprend très bien. »

Mardi de nombreux intervenants du milieu acéricoles étaient présents devant la Régie des marchés agricoles du Québec afin de débattre de la nécessité d'augmenter le nombre d'entailles permises au Québec. La Fédération des producteurs acéricoles du Québec souhaite obtenir 2,35 millions d'entailles supplémentaires dès 2017.

Sans crier victoire, le directeur général de la fédération des producteurs acéricoles croit que les dirigeants de la régie ont bien compris l'importance de cette demande.

Les dirigeants de la fédération espèrent une réponse de la régie d'ici quelques semaines. Et de l'aveu de Simon Trépanier, il se pourrait que le nombre d'entailles supplémentaires autorisées soit revu à la hausse par la Régie des marchés agricoles du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine