Retour

Rencontre sur la téléphonie cellulaire : les maires s'impatientent 

Une quarantaine d'élus et de citoyens ont participé mardi après-midi à une rencontre de l'Association canadienne des télécommunications sans fil qui se tenait à La Pocatière.

Il s'agit d'une initiative du député conservateur de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux.

Cette rencontre avait pour but de discuter des problèmes liés à la desserte de téléphonie cellulaire dans la région et d'inciter l'industrie à améliorer les services.

L'impatience des citoyens des milieux ruraux est telle que le maire de Sainte-Anne-de-la Pocatière, Rosaire Ouellet, a même évoqué l'idée de nationaliser le secteur de la téléphonie cellulaire pour assurer une couverture partout sur le territoire. Il estime qu'il s'agit d'un service public.

Le député néo-démocrate de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, a demandé si la création d'un consortium des entreprises privées pour assurer la couverture des secteurs peu rentables pourrait être envisagée.

Dans les deux cas, la réponse du président de l'Association canadienne des télécommunications sans fil, Bernard Lord, a été négative.

Il dit vouloir envisager des solutions. Toutefois, la seule solution concrète proposée est la mobilisation citoyenne afin de mettre de la pression sur les gouvernements provincial et fédéral pour qu'ils interviennent.

Bernard Lord affirme que l'industrie veut trouver des solutions, mais que des investissements du secteur privé sont impossibles sans rendement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine