Retour

Réparation des bris d'aqueduc et d'égoûts : une facture salée pour la Ville de Rimouski

La prise en charge par la Ville de Rimouski du coût des travaux de réparations des bris d'aqueduc et d'égout sur les entrées privées coûte le double de ce qui était prévu au départ.

Jusqu'en 2013, si un bris d'aqueduc ou d'égout survenait au beau milieu de la rue, c'est le citoyen et non la ville qui pouvait payer la facture. C'était le cas, par exemple, si le bris survenait à la jonction entre la canalisation principale de la ville, sous la rue, et le tuyau de branchement à une résidence privée.

Le citoyen devait payer même si les travaux se faisaient sur l'emprise publique par des employés de la Ville. Environ 11 000 personnes avaient alors signé une pétition pour dénoncer la situation et exiger que la réglementation change, ce que la Ville de Rimouski a accepté.

La facture globale était alors évaluée à 550 000 $. Trois ans plus tard, elle atteint 1,2 million de dollars, soit plus du double. Pour le contribuable, cela se traduit par une nouvelle taxation qui est passée de 25 à 53 $. Comment expliquer une telle explosion des coûts en si peu de temps ?

« Quand ce sont les gens qui payaient, on étirait au maximum. Comme on s'est donné cette assurance-là, on est plus rapide à intervenir », explique le maire Éric Forest.

Malgré cette augmentation, il n'est pas question pour la Ville de revenir en arrière. Pour Éric Forest, il y avait injustice et elle a été corrigée.

D'après les informations de Denis Leduc.

Plus d'articles