Retour

Repêchage LNH : Pierre-Luc Dubois choisi au 3e rang par Columbus

Le rêve du joueur québécois Pierre-Luc Dubois s'est réalisé, vendredi soir, et plus rapidement qu'il ne l'aurait cru. Les Blue Jackets de Columbus l'ont réclamé au troisième rang de la première ronde du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Un texte de Richard Lavoie

Le fils de l'entraîneur adjoint de l'Océanic de Rimouski, Éric Dubois, accède ainsi à la LNH par la grande porte.

Pierre-Luc Dubois a joué notamment avec les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup au hockey midget AAA.

Il avait été élu meilleur espoir en Amérique du Nord par la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey, mais les experts s'attendaient à ce qu'il soit repêché au 4e ou au 5e rang.

Il s'est dit un peu surpris, mais très confiant de faire sa place chez les professionnels, puisqu'il considère s'être développé tardivement comparativement à d'autres premiers choix.

« Tout le monde disait : les deux Finlandais, deux et trois », explique-t-il. Le joueur croit qu'il peut atteindre son potentiel et parvenir à égaler les meilleurs.

Pour Pierre-Luc Dubois, la journée était doublement spéciale puisqu'il célébrait son 18e anniversaire de naissance. Il s'est offert tout un cadeau de fête!

Déception pour d'autres

Si les attentes de Pierre-Luc Dubois ont été comblées, il en a été tout autrement pour deux autres espoirs de l'Est du Québec. 

Le gardien de but du Drakkar de Baie-Comeau, Antoine Samuel, n'a finalement pas été choisi. Il était classé 7e meilleur gardien en Amérique du Nord.
Il pourrait être invité à un camp de développement d'une équipe de la LNH.

Quant à l'attaquant de l'Océanic de Rimouski, Samuel Laberge, il a  lui aussi été ignoré pour une deuxième année de suite. Il était classé 158e meilleur patineur nord-américain et avait bien fait au camp des Kings de Los Angeles l'an dernier.

Plus d'articles

Commentaires