Retour

Requête pour des chiens dépisteurs de drogues à Schefferville

Les deux communautés autochtones de Schefferville s'attaquent au fléau de la drogue. Les Innus de Matimekush-Lac John et les Naskapis de Kawawachikamach se sont réunis lors de deux assemblées publiques pour chercher des solutions.

Le recours à des chiens renifleurs de la Sûreté du Québec et l'expulsion des trafiquants sont envisagés. Car les drogues dures affectent particulièrement les adolescents, admet le chef innu Réal McKenzie:

Réal McKenzie ne croit pas qu'il manque de ressources pour lutter contre le fléau. Il estime cependant qu'il faut frapper fort avant que la dépendance aux drogues ne fasse des ravages irréversibles.

Les familles innues et naskapies veulent s'impliquer ensemble pour amorcer le processus de guérison.



Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine