Retour

Réservoir Manicouagan : un pas de plus pour les Innus de Pessamit

Le conseil des Innus de Pessamit estime avoir remporté une première manche dans sa lutte contre Hydro-Québec concernant le rehaussement du niveau d'eau du réservoir Manicouagan. Un jugement rendu par la Cour supérieure somme la société d'État d'arrêter le processus de remplissage du réservoir.

À la suite d'une demande d'injonction déposée par le conseil des Innus de Pessamit, le juge Serge Francoeur demande à Hydro-Québec de contrôler le niveau d’eau du réservoir jusqu’en juin 2018, afin d'étudier la possibilité de déposer une demande pour une injonction permanente qui forcerait Hydro-Québec à rétablir le niveau d'eau tel qu’il était observé au début des années 1980.

Cette demande du juge fait suite à une entente entre les parties selon laquelle Hydro-Québec s'est engagée à « mettre en œuvre les mécanismes requis pour contrôler le niveau d'eau du bassin du réservoir Manicouagan ».

Le juge demande également aux parties de s’engager à mettre en œuvre les moyens requis pour que les audiences portant sur l’injonction permanente aient lieu le plus rapidement possible, selon la volonté des parties. À cet effet, le juge ordonne au conseil des Innus de Pessamit ainsi qu’à Hydro-Québec de déposer les documents nécessaires pour compléter le dossier avant le 17 août.

Plus d'articles

Commentaires