Retour

Résolutions 2016 : quand bouger rime avec santé 

La période des Fêtes apporte son lot de résolutions. En ce début d'année, plusieurs s'inscrivent dans des centres d'entraînement ou se remettent au sport afin de se reprendre en main. Comment s'y prendre pour vaincre la sédentarité en hiver? Des accros du gym, des amateurs de raquette ou de ski de fond nous livrent leurs secrets.

La lutte à la sédentarité sera le cheval de bataille du directeur de la santé publique au Bas-Saint-Laurent en 2016. Sylvain Leduc considère que le manque d'exercice est le problème le plus préoccupant dans la région. Il affirme qu'il en fera un axe prioritaire d'action au cours de cette première année d'un mandat qui prend fin en janvier 2019.

M. Leduc soutient aussi qu'il faut continuer à intensifier les partenariats avec les municipalités et le milieu de l'éducation. 

Au Canada, un adulte sur quatre souffre d'obésité, selon Statistiques Canada. À l'échelle du pays, c'est en Colombie-Britannique, suivi du Québec, où l'on trouve le moins de personnes obèses.

Après les Fêtes, plusieurs décident de se mettre à l'exercice et à pratiquer un sport à l'extérieur comme le ski de fond. « Autant pour se garder en forme qu'être dehors, profiter du plein air et de la beauté du paysage », souligne une skieuse.

D'autres choisissent de s'entraîner dans un centre de conditionnement physique.

« Moi, je viens ici, c'est pour la mise en forme. J'en retire un très grand bien. Ça me donne de l'énergie et ça vaut bien des pilules et des vitamines », lance une Baiecomoise.

Selon le ministère de la Santé, l'exercice est non seulement bénéfique pour garder la forme, mais il aide aussi à diminuer le stress, à soulager la dépression et à augmenter le bonheur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine