Retour

Respect mutuel entre les motoneigistes et les agriculteurs sur la Côte-Nord

Les motoneigistes de la Côte-Nord soutiennent qu'ils ont une bonne entente avec les agriculteurs de l'ouest de la région, où ils sont concentrés.

Yannick Morin, du club les Rôdeurs de Sacré-Coeur, invite les motoneigistes à ne pas endommager les cultures de petits fruits.

« Souvent, ces gens-là vont planter. Quand ça pousse, ce n’est pas encore haut. Par contre, une motoneige qui va sortir du sentier va donner un coup d'accélérateur, ça va aller briser le plant », explique Yannick Morin. 

À Sept-Îles, le président du club de motoneigistes Ook-Pik, Michel Thibeault, rappelle que les adeptes de la motoneige doivent respecter les propriétés.

Quand tu arrives sur un territoire privé, il faut que tu respectes le propriétaire, tu n'as pas le choix de rester dans le sentier.

Michel Thibeault, président du club de motoneigistes Ook-Pik

Michel Thibeault déplore que certains motoneigistes ne fassent pas toujours attention.

Québec recule

Par ailleurs, le nouveau ministre de l'Agriculture du Québec, Laurent Lessard, s'est rendu à la demande de l'Union des producteurs agricoles et a mis fin à la réforme du programme de taxe foncière agricole entrée en vigueur le mois dernier.

Certains agriculteurs au Québec bloquaient le passage de leurs terres à tous les motoneigistes depuis jeudi en guise de moyen de pression contre le gouvernement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine