Les deux nouveaux traversiers qui effectueront la liaison entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine seront livrés en retard.

Selon le dernier échéancier de la Société des traversiers du Québec, les navires étaient attendus sur la rivière Saguenay en 2015. Le premier pourrait arriver avant la fin de l'année, plutôt qu'à l'automne, mais la livraison du second est maintenant prévue au printemps 2016.

Le conseiller en communications à la Société des traversiers du Québec, Marc Gendreau, n'est pas en mesure d'expliquer ce retard. « Je n'ai pas de commentaire à faire à ce niveau-là, sauf de reconnaître qu'il y a des retards effectivement », admet-il. « Ce serait fort probablement à la direction du chantier maritime de vous informer des raisons du retard », conclut Marc Gendreau.

La direction du Chantier Davie n'a pas encore répondu aux demandes d'entrevue de Radio-Canada.

Les deux nouveaux traversiers qui lieront Tadoussac à Baie-Sainte-Catherine seront propulsés au gaz naturel liquéfié. Leur construction coûtera 125 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires