Retour

Rimouski achète l'ancien Cooprix/SAQ Sélection et le revend à Riotel 

La Ville de Rimouski a joué les intermédiaires. Elle a acheté pour 3,8 millions $ le centre commercial à l'abandon qui a déjà abrité la SAQ Sélection et le Cooprix 1 et elle va revendre une partie du terrain au groupe Riôtel qui y construira un hôtel d'une centaine de chambres. 

Le conseil municipal a entériné cette transaction lundi soir. Elle prévoit notamment que le propriétaire de l'immeuble, la compagnie Steckmar de Montréal, aura 120 jours pour démolir l'ancien centre commercial et décontaminer le terrain situé à l'entrée Est de la ville sur le boulevard René-Lepage. Il s'agira d'une décontamination dite de niveau C qui permet une utilisation commerciale du site et non résidentielle. 

Comme le montre le plan ci-contre, le projet de relance de ce secteur comporte une division du site en quatre lots distincts.

Le bleu permettra la construction de l'hôtel du groupe Riôtel qui devait, initialement, être situé sur les terrains de l'ancien garage municipal. Le nouveau site donnera au commerce une vue directe sur le fleuve.

Le jaune permettra l'aménagement de stationnements pour l'édifice de sept étages connu sous le nom « Le Séjour ».

L'orange sera la propriété de la station-service Shell qui y construira un lave-auto. 

Et le rouge est un espace de 38 mille pieds carrés que la ville prévoit vendre pour l'aménagement d'autres commerces. Le directeur général de la ville, Claude Périnet, pense qu'un promoteur pourrait facilement y construire un édifice de quatre ou cinq étages.

Revitaliser le centre-ville

Le maire Éric Forest paraissait particulièrement fier d'annoncer ce projet. Il l'a fait à la toute fin de la séance du conseil municipal en ajoutant un point à l'ordre du jour.  

Le maire assure que l'opération se conclura à coût nul pour la ville. 

L'achat de l'immeuble et du terrain de 259 892,91 pieds carrés coûtera 3,8 millions à la ville, mais ce montant sera récupéré par la vente du site à différents promoteurs dont Riôtel, Le Séjour et Sobeys (Shell).

La ville s'attend à ce que Riôtel lui revende le terrain de l'ancien garage municipal que la compagnie avait acquis de la municipalité, en avril 2015, au coût de 850 mille$.

Plus d'articles

Commentaires