Une superclinique verra le jour à Rimouski, alors que Québec veut en implanter 50 dans la province d'ici la fin de 2018.

Cette promesse électorale du gouvernement Couillard a pour but de donner plus de services de première ligne à la population.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, estime que ces supercliniques permettront aussi de désengorger les urgences des hôpitaux de la province. Il confirme qu'une superclinique sera créée à Rimouski.

Ce sont des compléments aux GMF, aux groupes de médecins de famille, et un intermédiaire entre les GMF et l'hôpital. C'est une mini-urgence.

Le ministre affirme que l'achalandage à l'hôpital de Rimouski justifie l'ouverture d'une superclinique, mais que ce n'est pas le cas à Rivière-du-Loup. Les supercliniques médicales devront fonctionner douze heures sur 24, 7 jours sur 7.

Plus de 80 % des consultations devront être offertes à des patients qui n'ont pas de médecin de famille ou à des patients dont le médecin de famille ne pratique pas dans la superclinique.

D'après les informations de Caroline Cyr

Plus d'articles

Commentaires