Retour

Rimouski : le projet de site patrimonial contesté

Une vingtaine de citoyens sont intervenus au conseil municipal de Rimouski pour contester le projet site patrimonial du havre du Bic.

Plusieurs se demandent si la Ville de Rimouski choisit le bon secteur pour le projet, selon Michel Leclerc, porte-parole d'un groupe de résidents du secteur de la Baie-Rose. D'après lui, d'autres secteurs,  comme la rivière Hâtée ou la rue Sainte-Cécile du Bic, située dans le village, ont davantage de potentiel patrimonial.

Michel Leclerc ajoute que de nombreux résidents n'auraient pas les moyens d'entretenir des maisons avec les contraintes que le secteur patrimonial peut exiger.

« Beaucoup de ces personnes-là ont des revenus moyens et n'ont pas nécessairement les moyens d'acheter ou de rénover une bâtisse à l'intérieur d'un encadrement très strict et très contrôlé », a-t-il dit.

Pour sa part, le maire de Rimouski, Éric Forest, affirme que tous les commentaires des citoyens ont été notés et seront analysés par le conseil municipal.

Les citoyens sont attendus le 28 octobre prochain au Centre des loisirs Curé-Soucy. Ils recevront alors des explications sur la procédure, le contenu du règlement et ses effets sur le territoire et les résidences. Ils pourront aussi donner leurs commentaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine