Près de 2000 personnes ont participé à la course Color Run qui se déroulait dans le centre-ville de Rimouski samedi matin. C'était la première fois qu'un événement de cette franchise se tenait dans l'Est du Québec.

Un texte de Paul Huot

Il était à peine huit heures lorsque, dans une ambiance électrisante, près de deux mille coureurs se sont élancés par vagues successives sur le parcours de cinq kilomètres établi le long de la Promenade.

Le Color Run n'est pas une course conventionnelle, mais une fête familiale qui célèbre la joie de vivre où les participants sautent, dansent et sont aspergés de couleurs à différentes étapes du parcours. L'activité familiale remporte un succès partout où elle se tient.

Color Run est une marque d'origine américaine basée à Salt Lake City, ce qui explique l'omniprésence des indications et des affiches en anglais sur tout le site. L'entreprise distribue également aux coureurs une foule de produits dérivés, casquettes, bandeaux, t-shirts, chaussettes aux couleurs de l'événement.

« Utiliser les couleurs c'est un beau branding. La marque se développe très, très bien. Ca démontre justement l'aspect joyeux de la course. On se surnomme le cinq kilomètres le plus joyeux de la planète », mentionne Martin Drolet, directeur Color Run Québec.

De leur côté, les autorités municipales considèrent que ce genre d'évènements ne nuira pas au marathon qui approche, au contraire. « Peut-être que ça va donner le goût à des gens de se mettre à courir de manière régulière et éventuellement ils vont être aux activités du marathon », soutient Guy Dionne, le directeur des loisirs de la Ville de Rimouski.

Cette année, la course Color Run se tient dans 15 villes canadiennes.

Plus d'articles

Commentaires