Le géant australien RIO TINTO a dégagé un profit de 3 virgule 6 milliards de dollars américains pour ses activités globales en 2016.

Le chiffre d'affaires a été pratiquement stable, autour de 34 milliards US. Un vaste programme de réduction de coûts a toutefois permis d'ajouter 1,5 milliard US aux bénéfices.

La dette globale du groupe a baissé de 30 %, pour passer sous la barre des 10 milliards. Le conseil d'administration versera un dividende de 1,25 dollar par action.

En 2016, le prix obtenu pour le fer a progressé de 11 %, celui de l'aluminium a diminué de 10 %.

Rio Tinto est propriétaire d'usines de production et de transformation d'aluminium en Colombie-Britannique, au Saguenay et à Sept-Îles, où elle détient 40 % du consortium Alouette.

Par ailleurs, elle possède 58 % de la minière IOC à Labrador City et à Sept-Îles, ainsi que les installations de Rio Tinto Fer et Titane, à Havre-Saint-Pierre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine