L'entreprise qui gère les différents cimetières de la ville de Rivière-du-Loup construira un mausolée. Elle peine à faire ses frais depuis que le nombre d'incinérations augmente et que le nombre de dépouilles enterrées est à la baisse.

Pour s'adapter à cette tendance, les dirigeants de la Compagnie des cimetières de Rivière-du-Loup souhaitent investir 700 000 $ afin de construire un mausolée sur le terrain du cimetière Saint-Francois-Xavier.

Une fois construit, l'édifice pourra contenir plus de 1000 urnes. Une salle pour les enfeus permettra également d'accueillir 36 dépouilles.

Depuis 1963, l'Église catholique autorise crémation. La demande pour l'incinération des corps ne cesse donc d'augmenter, alors que le nombre de dépouilles enterrées dans les cimetières du Québec est à la baisse.

Les travaux devraient débuter au plus tard au printemps prochain. D'ici là, les promoteurs souhaitent obtenir l'aide de la population. Une campagne de financement sur Internet a été lancée pour amasser 250 000 $. Peu importe le montant recueilli, la construction de l'édifice aura lieu.

Difficultés financières

Les organismes qui gèrent des cimetières peinent à équilibrer leurs budgets. À Rivière-du-Loup, les dirigeants doivent investir 100 000 $ par année pour maintenir les actifs des trois cimetières. « On réussit à faire un petit surplus de 5000 à 6000 $ par année, mais ce n'est pas en augmentation. Tout au plus, c'est stable », explique André Leblond.

Plusieurs villes comme Rimouski, Lévis et Montmagny possèdent déjà un mausolée.

Les dirigeants de la Compagnie des cimetières de Rivière-du-Loup ne ferment pas la porte à ajouter une deuxième phase au projet s'il suscite de l'intérêt.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine