Retour

Rivière-du-Loup : un festival comme accès privilégié au cinéma québécois

Des centaines de cinéphiles se sont donné rendez-vous à Rivière-du-Loup en fin de semaine pour participer au festival Vues dans la tête de... . Pour sa quatrième présentation, le festival de cinéma a choisi la cinéaste et comédienne Micheline Lanctôt comme marraine de l'événement.

La formule du Festival de cinéma Vues dans la Tête de... donne carte blanche à un cinéaste qui construit la programmation de son choix. L'actrice et réalisatrice Micheline Lanctôt considère que ce jeune festival est une occasion en or de faire la promotion du cinéma d'ici.

Dans sa programmation, la réalisatrice a choisi de présenter le dernier film de Phillipe Falardeau « Guibord s'en va-t-en-guerre ».

« Nos films sont difficilement accessibles en salles commerciales, en tout cas pour peu de temps. Donc, grâce à des festivals comme celui-ci, on peut rejoindre les gens par d'autres circuits », affirme Philippe Falardeau.

La porte-parole du festival, Marie-Amélie Dubé, abonde dans le même sens. « Les distributeurs américains ont la mainmise sur la distribution au Québec. Les salles de cinéma sont déjà réservées pour les blockbusters ».

Pendant trois jours, plus d'une vingtaine de courts et longs métrages réalisés au Québec sont donc présentés pour le plus grand plaisir de centaines de cinéphiles de la région.

D'après les informations de Paul Huot

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine