Retour

Rivière Mitis : des amendes pour les contrevenants

Les plaisanciers qui ne respectent pas la signalisation en place pour la descente de la rivière Mitis seront désormais passibles d'une amende. Depuis 2014, la ZEC de la Rivière-Mitis a déplacé le départ des plaisanciers à proximité du village de Sainte-Angèle-de-Mérici, dans le but d'éviter la grande majorité des fosses à saumons qui se trouvent en amont.

Un texte de Richard Lavoie avec la collaboration de Caroline Cyr

Des constats d'infractions seront désormais remis aux baigneurs se trouvant dans le secteur au-dessus du point de départ autorisé. D'ailleurs des agents de la faune seront présents durant tout l'été pour surveiller le périmètre, prévient la Corporation de gestion de la pêche sportive de la rivière Mitis.

Le directeur général de la ZEC de la Rivière-Mitis, Frédérick Roy, admet toutefois que la majorité des gens respectent le point de départ. Mais il fallait quand même agir, selon lui.

« C'est une question de partage de la rivière, mais c'est aussi une question d'environnement. […] Si on limite le parcours sur lequel les départs se font, pour nous, c'est plus facile de nettoyer la rivière. »

Frédérick Roy fait en effet valoir qu'une quantité importante de déchets est laissée tous les ans dans la rivière. Une situation déplorée par les pêcheurs de saumon qui  fréquentent la ZEC de la Rivière-Mitis. Une centaine de pêcheurs de partout dans la province s'y rendent tous les ans. 

Afin d'assurer une période d'adaptation aux plaisanciers, de simples avertissements seront distribués entre le 1er et le 15 juillet. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine