Retour

Rivières sous surveillance et quelques débordements dans l'Est

Les rivières de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent demeurent sous surveillance en raison des fortes pluies des derniers jours. Toutefois, le niveau de l'eau se résorbe, selon le porte-parole de la Sécurité publique, Jacques Bélanger.

Des routes secondaires qui avaient été fermées, en raison de la montée des eaux, ont été rouvertes dans les secteurs de Gaspé, de Grande-Vallée et de Rivière-au-Renard, notamment le chemin du Portage vers Gaspé.

Vidéo : ce matin, à l'Anse-à-Valleau.

L'eau a envahi quelques résidences, mais il n'y a pas eu d'ordre d'évacuation.

À Grande-Vallée, une bonne partie de la municipalité est privée d'eau à la suite de la rupture d'un bris d'aqueduc, ce qui a provoqué la fermeture de l'école primaire du Petit bonheur, du service de garde et de l'école secondaire Esdras-Minville, pour la journée. 

La montée du niveau de l'eau de la rivière a exercé une pression excessive sur une structure sous le pont Galipeault. Elle a été emportée et a heurté la conduite d'eau potable qui passe dans le lit de la rivière.

Environ 500 citoyens sont privés d'eau potable dans la partie Est du village. Une installation temporaire à l'aide de boyaux d'incendie sera mise en place dans les prochaines heures, mais il est impossible pour le moment de savoir quand le bris d'aqueduc sera réparé.

Le ministère des Transports maintient la route de la Rivière fermée.

La population doit faire bouillir l'eau.

Jacques Bélanger, directeur régional de la sécurité publique, ne semble pas inquiet outre mesure.

Gaspé a tout de même mis en place un centre pour surveiller l'évolution des événements. Le niveau des rivières York, Darmouth et Saint-Jean est élevé.

Bas-Saint-Laurent

La Sécurité civile surveille aussi les cours d'eau du Bas-Saint-Laurent.

La pluie abondante des derniers jours a fait augmenter le niveau de certains lacs et de certaines rivières. Le lac Saint-Mathieu a atteint un niveau inhabituel. Il n'y a cependant toujours pas d'évacuation dans ce secteur.

Jacques Bélanger confirme que la Sécurité civile est aux aguets puisque des alertes météo sont encore en vigueur. Des secteurs de la région pourraient recevoir jusqu'à 10 mm de pluie aujourd'hui.

Plus d'articles

Commentaires