Retour

S'approvisionner en légumes du Bas-Saint-Laurent en plein hiver

Au Bas-Saint-Laurent comme ailleurs au Québec, de plus en plus de consommateurs choisissent d'acheter leurs produits alimentaires chez des producteurs locaux. Pendant la belle saison, les marchés publics offrent une grande variété de produits, mais il est aussi possible de s'approvisionner de produits locaux pendant l'hiver.

Guillaume Venne et Corine Pelletier ont chacun une formation d'agronome. Il y a deux ans, le couple a fait le choix de devenir producteur maraîcher à Sainte-Luce-sur-Mer.

Ils produisent des légumes d'hiver : choux-fleurs, ail, brocolis, choux de Bruxelles, rabioles et poireaux. Bref, une trentaine de légumes différents qui poussent mieux dans des climats tempérés et qui peuvent être récoltés très tard en saison.

Plus sucrés

« La majorité des légumes qu'on fait sécrètent des sucres solubles qui vont circuler comme de l'antigel dans leur corps et qui finalement va les protéger », explique Guillaume Venne.

« Ça donne un goût qui est nettement plus sucré que les légumes d'été. C'est incroyable la différence », ajoute-t-il.

Le couple propose aux consommateurs des paniers de légumes d'hiver qui leur sont livrés jusqu'à la fin de février.

« Les gens s'inscrivent à l'avance et deviennent partenaires de la ferme. On leur livre des paniers à toutes les deux semaines », affirme Corine Pelletier.

Une façon de s'approvisionner en légumes produits localement même pendant la saison froide.

Selon les informations de Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine