Retour

S'intégrer au Québec, une leçon de français à la fois

L'intégration des nouveaux arrivants et des étudiants anglophones présente certains défis pour les institutions d'enseignement supérieur du Québec. Le Cégep de Rimouski a mis sur pied un cours pour favoriser cette intégration, et le programme semble remplir ses promesses.

La première cohorte du programme Tremplin – DEC au Cégep de Rimouski vient de terminer sa première session. Depuis septembre, les étudiantes y perfectionnent leur français.

Elles se sont énormément améliorées. Chacune partait d'un point différent, chacune a fait beaucoup de chemin. C'est ça qui est merveilleux.

Catherine Paradis, enseignante en français au Cégep de Rimouski

Ces femmes au bagage culturel différent sont également devenues copines. Les liens qu’elles tissent en classe les aident à s’intégrer à la communauté rimouskoise. « Pour la vie, pour le travail, pour mon enfant, pour l’aider à aller à l’école », résume Sawsan Kara Mohamad, une participante au programme.

Certaines rêvent également de poursuivre des études supérieures au Québec.

« Je pense de plus en plus venir étudier à l’Université du Québec à Rimouski. Actuellement, j’étudie à l’Université Western. Le programme de biologie est vraiment bon à l'UQAR, et en plus j'aimerais consolider mon français », explique Claire Baragar, une étudiante anglophone.

Malgré les embûches, les étudiantes prévoient être de retour au Cégep de Rimouski en janvier pour la deuxième et dernière session de leur programme.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine