Retour

S'unir pour attirer les touristes dans le Témiscouata

Beaucoup de travail reste à faire pour attirer les touristes dans certains secteurs du Témiscouata, estiment des responsables d'attraits touristiques de la région.

Un texte de Brigitte Dubé

Les dirigeants de Tourisme Témiscouata se disent conscients du fait que leur territoire est souvent considéré comme une région de passage entre le Québec et les Maritimes. Ils doivent également rivaliser avec l'attrait du fleuve.

Ils demandent notamment une meilleure concertation. Ainsi, une plus grande solidarité permettrait que chaque attrait fasse la promotion des autres pour garder les visiteurs quelques heures, voire quelques jours de plus.

C'est le cas des propriétaires du Domaine Acer, à Auclair, au Témiscouata. Bon an mal an, près de 3500 touristes se rendent à la boutique ou au musée de l'entreprise située dans l'arrière-pays.

« On est hors des grands axes routiers, alors on ne vient pas ici par hasard, soutient la copropriétaire du Domaine Acer, à Auclair, Nathalie Decaigny. Il faut que les gens fassent l'effort, donc il faut qu'ils soient au courant de ce qu'il y a à voir dans l'arrière-pays et qu'ils sachent que nous avons des produits de qualité. »

Nathalie Decaigny suggère que le milieu touristique s'entende pour mettre en valeur certaines forces, comme les produits de l'érable, ce qui permettrait de concentrer les énergies vers un même but.

Certains intervenants touristiques proposent d'aller à la rencontre des touristes dans d'autres régions et de leur proposer des activités.

Une offre mieux ciblée

De leur côté, les dirigeants de Tourisme Témiscouata misent sur la création de forfaits touristiques sur leur territoire.

Selon la porte-parole de l'organisme et préfète de la MRC, Guylaine Sirois, une offre mieux ciblée pourrait permettre d'attirer de nouveaux touristes. Certains produits de marque seront mis de l'avant.

Deux ans après le Congrès mondial acadien, les dirigeants de Tourisme Témiscouata misent beaucoup sur les liens tissés avec le Maine et le Nouveau-Brunswick pour stimuler leur industrie.

D'après le reportage de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine