Retour

Saint-Donat-de-Rimouski n’a plus d’épicerie

Les résidents de Saint-Donat-de-Rimouski déplorent la fermeture de la seule épicerie et du seul café de leur village. La disparition de ces services de proximité vient s'ajouter à la fermeture de la Caisse populaire et à la diminution des heures d'ouverture du bureau de poste.

Un texte d’Édith Drouin

Les habitants du village avouent qu'ils faisaient la majorité de leur épicerie à l'extérieur du village, puisque les choix au supermarché local étaient limités. Ils s’en servaient surtout pour dépanner.

Ce service était toutefois essentiel pour plusieurs résidents, qui dénoncent la situation.

M. Bernier souligne également que le café était un des seuls, sinon le seul lieu de rassemblement dans le village.

De son côté, le citoyen Réjean Lévesque souligne l’incohérence de la situation, alors qu’une classe a dû être ajoutée dans l’école primaire du village parce qu’il y avait trop d’enfants.

Il ajoute que cette perte touchera surtout les personnes âgées, qui sont souvent moins mobiles.

Un commerce viable

Si l’épicerie a fermé ses portes, ce n’est pas pour des raisons financières, selon le maire de Saint-Donat-de-Rimouski.

Il affirme que des discussions sont en cours pour relancer le commerce sous forme de coopérative. Une idée avec laquelle tous les résidents rencontrés par Radio-Canada se sont dits favorables.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine