Retour

Sainte-Anne-des-Monts perd un de ses deux anesthésistes

Depuis la semaine dernière, il n'y a plus qu'un seul anesthésiste en poste à l'hôpital de Sainte-Anne-des-Monts.

Un texte de Joane Bérubé

Le Dr Sébastien Duquette a quitté son poste la semaine dernière et malgré les efforts du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, il n’a pas été remplacé. Aucun médecin dépanneur n’a pu être recruté.

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, rapporte que plus de 200 médecins dépanneurs auraient été contactés, sans résultat.

Selon le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, le CISSS assure malgré tout qu’il n’y aura pas d’autres problèmes de couverture médicale d’ici le 8 janvier. « Reste que c’est encore un autre coup dur, constate Allen Cormier. Dans le passé, il a fallu se battre pour recruter des médecins, se battre pour avoir l’obstétrique, pour l’hémodialyse. On a l’impression qu’en région, il faut toujours se battre. »

Ce départ fragilise les services d’obstétrique et de chirurgie. « Avec l’hiver qui commence dans quelques semaines, la problématique et l’inquiétude sont d’autant plus grandes », souligne le préfet.

Tôt ou tard, si on ne trouve pas un autre anesthésiste, il y aura un autre problème de couverture, commente M. Deschênes. Dans un tel cas, les femmes enceintes, notamment celles qui poursuivent une grossesse à risque, pourraient être redirigées vers Matane ou Rimouski.

Les distances pour parvenir à obtenir des soins deviennent un souci que le départ d’un des deux anesthésistes accentue, selon Simon Deschênes. Il relève que de plus en plus de gens vont consulter en orthopédie à New Richmond, ce qui les amène à traverser le parc de la Gaspésie dans des conditions météorologiques et routières pas toujours sécuritaires.

Simon Deschênes s’explique mal en effet que l’avion affecté aux évacuations aéromédicales pour les patients en situation d’urgence dans les régions éloignées ne puisse pas atterrir à Sainte-Anne-des-Monts. « Un patient qui part de Mont-Louis doit faire plus de deux heures de route en ambulance avant d’être évacué par avion à Mont-Joli, ça n’a pas de sens », s’indigne M. Deschênes.

Les maires de la MRC de la Haute-Gaspésie ont voté lundi soir unanimement une résolution demandant que soit rapidement recruté un nouvel anesthésiste à Sainte-Anne-des-Monts.

La résolution sera envoyée au CISSS, au député de Gaspé, Gaétan Lelièvre et au ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces