La saison de ski aura été difficile pour certaines stations et au-delà des espérances pour d'autres.

Le soleil et le temps doux du week-end auront été un baume pour plusieurs skieurs, mais pas de quoi faire oublier l'ensemble de cette saison plutôt décevante pour certaines stations de ski. Plusieurs d'entre elles ferment leurs portes en fin de semaine. D'autres, comme le Mont-Béchervaise, Val-Neigette, le Mont-Castor ou le Mont Ti-Basse l'ont même déjà fait.

Faute de neige, les amateurs de glisse sont souvent restés chez eux. Le directeur du centre de ski Mont-Miller à Murdochville, Richard Jinchereau, a vu ses revenus baisser de 30 %. Le centre a fermé deux semaines plus tôt que l'an dernier en raison du manque de neige.

Malgré une météo en dents de scie et un temps des fêtes difficile, la station récréotouristique de Gallix sur la Côte-Nord s'en tire mieux. Le centre a enregistré des entrées comparables à l'an dernier.

Les gagnants

Les stations de Val d'Irène et du Mont-Comi ont été encore plus chanceuses. Le directeur de Val D'Irène, Michel Fugère, peut se vanter d'avoir eu de la neige.

Le centre, qui ne dispose pas de canons à neige, connait toujours un bon enneigement naturel. 2015 n'a pas fait exception.

Au Mont-Comi, le directeur général Denis Roussel, n'a jamais vu autant de monde en 40 ans. « On peut se dire merci, on a eu de belles conditions, pas de froid et beaucoup d'achalandage. C'est un rêve d'avoir une saison comme ça », commente M. Roussel.

La saison devrait d'ailleurs se poursuivre durant encore deux semaines, au Mont-Comi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine