Les températures froides des derniers jours empêchent les producteurs acéricoles de récolter la précieuse eau d'érable. Toutefois, avant cette pause forcée, les producteurs ont connu un début d'année sur des chapeaux de roues et ils sont optimistes pour la suite.

Ariane Perron-Langlois est allée faire un tour dans deux érablières de Biencourt.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine