Les 325 homardiers de l'archipel ont atteint des records historiques tant pour ce qui est des débarquements que des prix obtenus sur les marchés.

Plus de 7 670 000 livres de crustacés ont été débarquées dans les 10 ports de pêche des Îles. Il s'agit d'une augmentation de 5 % par rapport à l'an dernier.

Les prix étaient aussi au rendez-vous selon le directeur de l'Association des pêcheurs professionnels des Îles-de-la-Madeleine, Léonard Poirier. « On est allé chercher en fin d'année un prix moyen de 5,72 $ comparativement à des prix de 4,75 $ ou 4,88 $ en moyenne à l'Île-du-Prince-Édouard, explique M. Poirier. On est allé chercher la pleine progression des marchés. »

L'an dernier les homardiers des Îles avaient reçu 4,25 $ la livre. C'est donc une augmentation de 35 % cette année, calcule Léonard Poirier : « C'est 5 millions de dollars de plus dans l'économie locale, c'est-à-dire 15 000 $ par pêcheur. »

Au total, 23 000 livres de homards par pêcheur ont été débarquées en moyenne, ce qui représente un revenu brut moyen de 135 000 $.

La saison 2015 de pêche au homard est terminée depuis vendredi dernier aux Îles-de-la-Madeleine. En 1998, avant l'application des mesures de conservation, les pêcheurs rapportaient à peine 4 millions de livres de homards madelinots.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine