Retour

Salon des métiers d'art du Bas-Saint-Laurent : s'offrir l'art régional

Avec son 16e Salon des métiers d'art du Bas-Saint-Laurent qui s'ouvre jeudi, la corporation Métiers d'art Bas-Saint-Laurent espère surfer sur l'engouement croissant du public pour l'achat local.

Un texte de Laurence Gallant

L'évènement a lieu du 19 au 22 novembre, et laisse la place à 50 artisans qui exposeront leurs créations à l'Hôtel Rimouski.

Les attentes sont hautes pour la directrice de la corporation, Anne-Françoise Gondard, qui espère accueillir autant de visiteurs que l'an dernier. Ils avaient été près de 5000 à visiter le Salon des métiers d'art du Bas-Saint-Laurent, en 2014 :

Selon la directrice, une nouvelle tendance vers l'achat local est véritablement en train de s'installer et de se développer : « Les gens ont envie de se tourner vers des artisans locaux. Il y a une sorte de prise de conscience que si on consomme localement, avec des produits durables, c'est tout le milieu qui est favorisé », affirme-t-elle.

Participer à une création collective

Fait particulier cette année, une joaillière de Rimouski, Josée Desjardins, est en résidence de création toute la fin de semaine. Le public est invité à visiter son kiosque pour participer à la confection d'un collier « sans fin ».

« Je ne suis même pas sûre que ça se soit déjà fait dans un autre Salon de métiers d'art. On est dans la création, on n'est plus dans la vente comme les autres kiosques au Salon, et c'est vraiment pour offrir une autre vision des métiers d'art », mentionne Anne-Françoise Gondard.

La directrice a particulièrement hâte de voir à le travail de Jean Lavallée, un chausseur qui fabrique des chaussures sur mesure. Plusieurs exposants de l'an dernier sont d'ailleurs de retour pour le 16e Salon des métiers d'art du Bas-Saint-Laurent.

Défaire les idées reçues

La directrice de la corporation Métiers d'art Bas-Saint-Laurent soutient que le Salon offre beaucoup de choses accessibles, financièrement. Visiter les exposants, et profiter de cet espace mis à disposition pour discuter avec les artistes est le meilleur moyen, selon elle, de défaire ses idées reçues sur le caractère parfois dispendieux ou inaccessible des métiers d'art.

D'autres nouveautés

En plus de toujours donner place aux métiers d'art de toutes les familles de matériaux, l'organisation présente un salon-modèle entièrement agencé avec des créations du Bas-Saint-Laurent. « C'est pour mettre en scène les productions de la région et se rendre compte que c'est très accessible, et que c'est très très beau quand tout ça est mis ensemble », explique Anne-Françoise Gondard.

Vendredi, un catalogue de cadeaux corporatifs sera également lancé, en collaboration avec la Chambre de commerce et d'industrie de Rimouski-Neigette. L'initiative a pour but de donner la possibilité aux entreprises de faire appel aux artisans de la région, lorsque vient le temps d'offrir un cadeau d'affaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine