Retour

Sauvetage en mer : pas d'inquiétude à Tadoussac

Des compagnies de bateaux de croisières à Tadoussac se disent prêtes à intervenir en cas de sauvetage en mer. Le naufrage d'un bateau d'observation de baleines à Tofino en Colombie-Britanique, dimanche, porte à vérifier les mesures de sécurité sur ce type d'embarcations. 

Plus de 300 000 visiteurs par année participent à des croisières d'observation de baleines sur la Côte-Nord et dans Charlevoix. Selon Croisière AML, qui effectue plus de 2 500 départs par année, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. La sécurité est mise au premier plan, sans compter que le Saint-Laurent est une voie maritime très fréquentée. 

Plan d'intervention 

En cas de naufrage sur le Saint-Laurent, c'est le Centre de coordination en recherche et sauvetage à Québec qui encadrerait l'opération. Il alerterait les bateaux les plus près du navire en détresse pour une intervention d'urgence et, en cas de besoin, les bénévoles de la garde côtière auxiliaire. 

En plus des inspections et des procédures d'urgence propres à chaque bateau, l'équipage suit des formations sur mesure.

D'après les informations de Roxanne Simard 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine