Michel Desmeules, un citoyen de Saint-Léonard, a tenu un « tattoo-o-don » au centre commercial de Matane, samedi, pour venir en aide à Denis St-Gelais, atteint d'une forme rare et agressive de cancer. L'homme de 58 ans souhaite se rendre en Allemagne pour se faire traiter et doit obtenir 60 000 $ dollars pour y arriver.

Après avoir vu le reportage qu'a récemment réalisé Radio-Canada sur l'histoire de Denis St-Gelais, l'artiste tatoueur professionnel Michel Desmeules a eu l'idée d'organiser un tattoo-o-don pour l'appuyer financièrement.

Le principe est simple : les clients choisissent parmi l'un des trois modèles proposés et se le font tatouer pour un montant minimum de 20 $.

La population a répondu à l'appel, près de 40 personnes se sont présentées pour se faire tatouer.

Le principal intéressé s'est dit très touché.

« Depuis 8 h ce matin, ça fait la queue pour se faire tatouer, le monde vienne donner et tout ça, on est très très très content », a confié M. St-Gelais. « Ça va nous donner une chance. C'est très dispendieux aller en Allemagne, et ce n'est pas tout le monde qui a les fonds nécessaires pour partir et aller directement là. »

« Ça montre l'appartenance à la cause, parce que le cancer, ça touche tout le monde », a pour sa part exprimé le tatoueur de Saint-Léonard, Michel Desmeules. 

L'événement a généré des profits de près de 1000 $, remis entièrement à Denis St-Gelais et sa famille pour leur permettre d'atteindre leur objectif. Ils estiment avoir amassé près de 10 000 $ jusqu'ici.

Plus d'articles

Commentaires