Retour

Se plonger dans le golfe du Saint-Laurent en la mémoire d'Élie Gauthier-Naud

Soixante courageux ont bravé le froid de décembre samedi matin à Chandler en se lançant dans les eaux glaciales du golfe du Saint-Laurent au profit de la Fondation Élie Gauthier-Naud lors du Iceman gaspésien.

Un texte de Léa Beauchesne d’après le reportage de Martin Toulgoat

C’est en l’honneur du jeune homme du même nom que la fondation a été créée. Élie Gauthier-Naud a succombé en septembre 2016 à un foudroyant cancer alors qu’il n’avait que 17 ans.

En seulement cinq mois, la maladie a eu raison de lui. Pendant cette période, le dessin aura eu une importance primordiale pour l’aider à traverser cette épreuve.

Pour son père, Jasmin Naud, créer au nom de son fils une fondation pour favoriser l'accès aux arts et à la culture pour les plus démunis de la MRC Rocher-Percé allait de soi.

« Dans une communauté où il n'y a peut-être pas beaucoup d'argent, y'a plus de difficultés, les arts, c'est pas mal la première chose que les gens vont couper dans le budget. »

L'organisatrice, Dominique Giroux, se réjouit d’avoir réussi à attirer autant de baigneurs en si peu de temps. Elle voit déjà grand pour l'an prochain.

« La publicité est partie lundi le 18 décembre. Regardez aujourd'hui ce que ça donne. On était 60 baigneurs et l'an prochain, on devrait être au moins 200. »

Cet événement n’est pas sans rappeler la Saucette au profit d’Opération Enfant Soleil de Percé. Celui-ci fait relâche cette année, ce qui a motivé le Fondation Elie Gauthier-Naud à reprendre le flambeau.

Le maire de Grande-Rivière, Gino Cyr, explique que tout s’est passé vite. « On s'est reviré de bord pour faire en sorte qu'il y ait cette première édition du Iceman à Chandler, mais l'an prochain, on veut en faire un mouvement. »

Chaque participant devait amasser au moins 50 dollars, ce qui devrait porter la cagnotte à plus de 3000 dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une énorme araignée fait très peur





Rabais de la semaine