Retour

Sept-Îles : décontamination de terrains de l'ancienne base militaire de Moisie 

D'importants travaux de décontamination seront réalisés prochainement à l'ancienne base militaire des Forces armées canadiennes, dans le secteur de Moisie, à Sept-Îles. Ils devraient s'amorcer le mois prochain et se terminer en février 2019. 

Le site de l'ancienne station de radar, qui a cessé ses activités en 1988, a besoin d'être réhabilité en raison des sols et des eaux souterraines contaminées aux hydrocarbures.

Le contrat a été octroyé à SNC-Lavallin pour près de trois millions de dollars. La firme aura le mandat de réhabiliter le site et de présenter un programme d'échantillonnage des sols après les travaux pour s'assurer de la décontamination.

Les propriétaires d'une résidence située sur les terrains concernés ont donné leur autorisation au projet, selon le ministère de la Défense nationale.

Des travaux de décontamination ont déjà été réalisés par le passé « pour enlever les sols contaminés qui étaient en surface », précise le gestionnaire de projet au ministère de la Défense nationale, Bernard Michaud.

L'ancienne base de Moisie a ouvert en 1953. Elle faisait partie de la trentaine de stations radar construites au nord du 49e parallèle, afin de permettre aux Canadiens et Américains de faire de la surveillance militaire. 

D'après les informations de Charles-Alexandre Tisseyre. 

Plus d'articles

Commentaires