Retour

Sept-Îles s'entend avec ses employés municipaux

Après des années de négociation, la Ville de Sept-Îles et les employés municipaux affiliés au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) s'entendent sur les termes de nouveaux contrats de travail.

Les trois sections locales ont signé des conventions collectives de cinq ans, qui comprennent des augmentations annuelles moyennes de 2,2 %. Les hausses salariales sont rétroactives à octobre 2012 pour les cols blancs et les brigadiers, et à octobre 2013 pour les cols bleus.

Le président du syndicat des employés manuels, Pascal Langlois, estime que le résultat de la négociation est satisfaisant. « Ce sont, dit-il, de bonnes conditions de travail vu le contexte économique. On a fait notre maximum tout en respectant la capacité de payer de nos citoyens. »

La signature des conventions collectives ne met toutefois pas fin aux discussions sur les régimes de retraite. Selon la conseillère syndicale du SCFP, Charlène Sirois, les négociations se poursuivent et une entente reste toujours à conclure sur le sujet.

Plus d'articles

Commentaires