Retour

Sept-Îles va soutenir financièrement la nouvelle friperie

La Ville de Sept-Îles se porte garante pour 15 ans d'une caution de 450 000 dollars pour le projet de friperie.

Cette démarche s'inscrit dans les étapes de réalisation du nouveau centre de dépannage. Pour se porter garante, la Ville doit au préalable obtenir l'autorisation du ministère des Affaires municipales.

Le cautionnement est conditionnel à un prêt hypothécaire pour l'immeuble localisé au 301, avenue Brochu, où seront situés les nouveaux locaux de la friperie.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, estime que l'ouverture du centre de dépannage répond à un besoin de la population.

Ouverture prévue en avril

Le président du conseil d'administration, Jean Caron, espère obtenir une réponse favorable du ministère dans un mois à ce sujet.

Il précise que les membres du conseil d'administration travaillent actuellement à compléter le montage financier du projet. Jean Caron s'estime confiant d'aller chercher les 8 000 dollars qu'il manque en subvention sur un objectif de 30 000 dollars pour concrétiser le projet.

Des rénovations seront effectuées à l'immeuble durant six semaines. Ensuite, des travaux d'aménagement seront faits pour rendre les lieux sécuritaires et recevoir la marchandise.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine