Serge Beausoleil est à la barre de l'Océanic de Rimouski depuis maintenant six ans. Aucun autre entraîneur actif n'a passé autant de temps avec la même équipe. Malgré les années qui passent, celui qui combine les tâches d'entraîneur-chef et directeur général est toujours aussi passionné.

Un texte de Guillaume Bouillon

En ce début de saison, l'Océanic tentera de poursuivre sur sa lancée de l'an dernier, alors qu'il a conservé la meilleure fiche en saison régulière de toutes les équipes de la ligue de la Ligue junior majeure du Québec (LHJMQ).

En trois matchs jusqu'à présent, les Rimouskois possèdent une fiche de deux victoires et une défaite. Les Cataractes de Shawinigan sont venus gâcher la première partie à domicile de l'Océanic au Colisée Financière Sun Life en l'emportant par la marque de 7 à 2, vendredi soir.

Serge Beausoleil croit que son équipe connaîtra un bon début de saison, malgré l'absence de joueurs importants comme Daniel Hardie et Antoine Dufort-Plante, le meilleur marqueur de l'équipe l'an passé, en raison de blessures. L'attaquant Samuel Laberge devrait quant à lui réintégrer l'alignement dimanche.

« Mais on a des jeunes qui saisissent la balle au bond et qui nous permettent de bien performer », souligne-t-il.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue à l'émission Le monde aujourd'hui

En entrevue à l'émission Le monde aujourd'hui, Serge Beausoleil a parlé de son expérience de six ans à titre d'entraîneur-chef dans la LHJMQ, de la passion qui l'anime toujours, des talents de pédagogues qu'il faut développer et des défis que représente la nouvelle génération branchée.

« Avec la génération des millénaires, les joueurs n'ont plus froid aux yeux. Ce sont des fonceurs et ça amène de belles qualités. Mais en même temps, ils trébuchent souvent, car ils croient tout savoir avec leur téléphone intelligent. [...] Ça prend de la patience et il faut les convaincre de ce qu'on fait. On leur explique les choses et généralement, c'est très bien », explique Serge Beausoleil.

Après sa défait contre Shawinigan, l'Océanic se remet tout de suite au travail en affrontant les Voltigeurs de Drummondville dimanche après-midi, toujours au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Plus d'articles